RUNED_Ban_1_.jpg

Mercredi 21
Atelier de communication
Simon Collin, UQAM, Canada
› 15:40 - 16:05 (25min)
› Salle Buisson 3
Vers une meilleure compréhension des usages numériques des futurs enseignants : niveaux de maitrise, usages et transférabilité.
Alain Stockless  1@  , Frédéric Fournier  1@  , Stéphane Villeneuve  1@  , Fabienne Venant  1@  
1 : Université du Québec à Montréal

Dans le contexte où la formation des futurs enseignants au numérique est un enjeu important pour favoriser des usages effectifs qui soutiennent des apprentissages, cette communication propose un état de la situation et une analyse critique et prospective en vue d'adapter des stratégies de formation qui auront le plus d'impact auprès des étudiants. Cette communication s'inscrit dans l'axe « enjeux » et questionne l'articulation entre la formation au numérique et la place de l'institution dans le développement professionnalisant des futurs enseignants quant à sa transférabilité dans leur pratique pédagogique. Pour répondre à notre objectif de mieux comprendre la situation, nous avons dressé un état de la situation en effectuant une enquête auprès de 2200 futurs enseignants quant à leur niveau de maitrise de la compétence à utiliser le numérique en situation éducative.

La problématique et le cadrage théorique de cette communication s'articulent autour d'enjeux du numérique en éducation et comme étant une compétence clé du 21e siècle (OECD, 2015; Redecker et al., 2012; Romero, 2017). Plusieurs organisations ont développé des guides ou des référentiels pour orienter les acteurs en éducation à développer les compétences numériques et pour les enseignants. Nous retrouvons notamment celui de l'UNESCO (2011, p. 120) qui propose un référentiel de compétences TIC afin de favoriser une utilisation efficace du numérique en classe. Cependant, les usages du numérique en situation éducative sont complexes dus au fait que l'enseignant doit composer avec des éléments reliés au contenu, aux aspects pédagogiques, aux aspects technologiques tout en tenant compte des contraintes contextuelles (Koehler et Mishra, 2009; Selwyn, 2011). Non seulement le numérique est un enjeu important, l'utilisation efficace du numérique en situation éducative comporte de nombreux défis pour les enseignants. C'est dans cette perspective que s'inscrit une démarche d'évaluation de programmes en formation initiale des maitres où la place du numérique dans le curriculum de formation est questionnée. Aussi, nous avons amorcé une réflexion sur l'état de la situation et sur les interventions relativement au développement de compétences numériques des futurs enseignants du primaire et du secondaire du Québec. Cette démarche d'analyse s'inscrit dans une volonté d'améliorer les interventions auprès des futurs enseignants et vise à favoriser des usages pédagogiques avec le numérique. Par conséquent, l'analyse de la situation est essentielle pour mieux comprendre les dimensions qui entrent en jeu.

Le cadre de référence de cette recherche est basé sur le référentiel de compétences intitulé La formation à l'enseignement. Les orientations, Les compétences professionnelles (Ministère de l'Éducation du Québec, 2001). Ce référentiel compte douze compétences dont une est spécifique à l'utilisation du numérique en situation éducative. Les cadres de référence relatifs à l'usage du numérique en éducation sont nombreux (Fiévez, 2017), mais pour des raisons pragmatiques et institutionnelles, nous nous sommes appuyés sur le référentiel de compétences actuel du ministère.

Sur le plan méthodologique, nous avons effectué une enquête auprès de 2200 participants. Cette démarche permet de circonscrire les interventions, auprès des étudiants dans les programmes de formation des maitres. Nous avons utilisé un instrument, initialement développé dans le cadre des travaux de Villeneuve (2011) visant à identifier le niveau de maitrise du numérique des futurs enseignants. Enfin, quant aux résultats, la collecte de données est en cours et cette communication sera l'occasion de présenter une analyse critique des résultats préliminaires sur le niveau de maitrise de la compétence à intégrer les TIC. Nous présenterons également les usages du numérique qu'en font les futurs enseignants et dans quelle mesure ils se sentent prêts à utiliser le numérique en classe.

Koehler, M. J. & Mishra, P. (2009). What is technological pedagogical content knowledge. Contemporary issues in technology and teacher education, 9(1), 60-70.

Ministère de l'Éducation du Québec (2001). La formation à l'enseignement. Les orientations. Les compétences professionnelles. Québec: Ministère de l'Éducation du Québec. Gouvernement du Québec.

OECD (2015). Students, Computers and Learning. Making the Connection. : OECD Publisher.

Redecker, C., Leis, M., Leendertse, M., Punie, Y., Gijsbers, G., Kirschner, P. A., . . . & Hoogveld, B. (2012). The Future of Learning: Preparing for Change. Seville: European Commission. Joint Research Centre. Institute for Prospective Technological Studies.

Romero, M. (2017). Les compétences pour du XXe siècle. Dans M. Romero, B. Lille & A. Patini (dir.), Usages créatifs du numérique pour l'apprentissage au XXIe siècle. . Québec: Presses de l'Université du Québec.

Selwyn, N. (2011). Schools and schooling in the digital age : a critical analysis. London: Routledge.

UNESCO (2011). Référentiel UNESCO de compétences TIC pour les enseignants. Paris: UNESCO.

Villeneuve, S. (2011). L'évaluation de la compétence professionnelle des futurs maitres du Québec à intégrer les technologies de l'information et des communications (TIC): maitrise et usages. (Thèse de doctorat, Université de Montréal, Montréal).


Personnes connectées : 1