RUNED_Ban_1_.jpg

Conférences plénières > Brigitte ALBERO

Brigitte ALBERO

Albero_2004.jpg

Entre ancrages épistémiques et front des évolutions techniques : 
quelle recherche pour quelle éducation ?

La recherche sur les usages des technologies en éducation est-elle condamnée à la répétition ? Cette question oriente le propos d’une conférence qui vise à faire un point de situation dans une période à forts enjeux.

Un regard rétrospectif sur les dernières décennies permet d’observer des phénomènes et successions récurrentes qui débouchent sur des résultats similaires, interrogeant la possibilité de rompre avec des habitudes qui émiettent le champ de recherche du domaine, pour faire davantage exister une communauté scientifique pluridisciplinaire consistante, fédérée par des options épistémo-théoriques et éthico-axiologiques communes. Trois pistes sont proposées à la réflexion collective :

(1) Rompre avec la tendance amnésique et a-historique du domaine, en faisant du passé une mémoire constituée en patrimoine commun, capable de soutenir la transmission et la formulation de priorités en matière de recherche.

(2) Rompre avec l’absence de cumulativité, en dégageant d’une étude pluridisciplinaire en SHS des principes fondateurs qui pourraient constituer autant de postulats ne nécessitant plus d’être démontrés, en élaborant un corpus commun de connaissances, relevant à la fois d’un corpus de concepts théoriquement et empiriquement étayés et d’un ensemble de figures du domaine et de travaux constituant les fondements d’une communauté de recherche, pour qui le primat accordé à l’humain relèverait d’un positionnement critique intrinsèque ne nécessitant pas d’être revendiqué.

(3) Changer nos habitudes de travail pour rompre avec les dynamiques d’épuisement professionnel et produire dans une telle communauté de recherche les moyens de contribuer à un paradigme bio-éco-anthropologique, dans une période où le paradigme cognitiviste revient en force et où les thèses trans- et post-humanistes sont à l’honneur.

La conférence vise à formuler des propositions susceptibles d’être partagées par une assemblée pluridisciplinaire.

Brigitte ALBERO est professeure à l’Université Rennes 2 (CREAD, EA 3875) et présidente du Conseil national des universités (70e section). Ses travaux sont consacrés à l’étude des environnements de formation qui facilitent les apprentissages dans une perspective d’autonomisation. Elle travaille plus particulièrement sur la formation à l'âge adulte, notamment dans l’enseignement supérieur.

https://perso.univ-rennes2.fr/brigitte.albero 

Personnes connectées : 1